Thème : LE GRAPHISME

Le graphisme, c’est une manière de représenter un sujet avec l’utilisation d’éléments tels que les dessins, les caractères typographiques, les photographies, les couleurs, les éléments symboliques…

Les techniques utilisées ont le but de promouvoir et interviennent principalement dans l’illustration, l’affiche, la communication, la presse, la publicité… Ils font partie de la chaine graphique liées à l’imprimerie.

Le graphisme c’est la communication visuelle, étroitement lié à l’art et à la publicité. On peut considérer par exemple que les peintures de la grotte de Lascaux font partie des éléments fondateurs de la communication visuelle et par la suite du graphisme.

Mais il faut attendre la fin du XIXe Siècle qui, avec l’impulsion de la fantaisie créatrice, on crée enfin un lien entre les beaux-arts et les arts appliqués. William Morris publie dès 1891 « Arts and Crafts » De cette période plusieurs artistes anglais peuvent être considérés comme pionnier de cet art : Arthur Mack Murdo, Walter Crane, Audrey Beardsley, les Beggarstaffs. Le Glasgow School ose un nouveau graphisme avec Mackintosh et MacNair, précurseur dans la matière.

En France c’est Jules Chéret avec ses expériences d’impression qui ouvre la voie et propose des affiches inédites et en couleurs. Suivront : Eugène Grasset, Georges Auriol, Alphonse Mucha, Orazi. Pour la Belgique : James Ensor, Fernand Khnopff, Victor Horta… fondateurs du groupe des XX. Le graphisme moderne va se propager à travers toute l’Europe. En 1894 la fièvre s’empare de l’Autriche avec Gustave Klimt, Egon Schiele…Le graphisme s’exprime à travers des supports comme l’affiche, le livre, le logotype, la publicité et la carte postale.

En 1925, Dolly Rudeman, graphiste affichiste hollandaise devient célèbre grâce à son affiche de film « Le Cuirassé Potemkine »
En 1950, l’Alliance graphique internationale est fondée à Bâle, composée d’affichistes illustres comme Cassandre, Savignac, Villemot, Jacno…

Plus tard, des groupes d’artistes se forment comme Grapus et Bazooka peuplé de personnalités tels que Roman Cieslewicz, Jean Widmer, Andy Warhol…
Au final le graphisme a apporté cette touche de couleur, de recherche typographique, de fantaisie maitrisée, d’audace de mise en page, d’utilisation de la couleur pour sans cesse porter l’art même dans sa plus simple expression.

SALON BIBLIOMANIA

DATES :  13 au 16 Octobre 2022
LIEU : Réfectoire des Cordeliers  15 rue de l’école de médecine
75006 Paris
HORAIRES : 11h – 19h tous les jours sauf le Dimanche 16 octobre fermeture à 18h.
THÈME : LE GRAPHISME
ENTRÉE :  Gratuite
Évènement en intérieur – Mesures Covid à respecter.
ACCÈS :
Metro :
Ligne 4 – 10 : Odéon – St Michel
Bus :  21 – 27 – 38 – 63 – 86 – 94
RER B : St Michel Notre Dame
PARKING Saemes  : 21 rue Ecole de Médecine 75006 Paris
https://www.saemes.fr/fr/parking/parking-ecole-de-medecine
EXPOSANTS : Environ 40 libraires professionnels, réunis sur 600 m2 d’un lieu unique au cœur du quartier latin. Le Réfectoire des Cordeliers est le dernier vestige de l’ancien couvent qui abritait les moines franciscains. Cette confrérie apparue au 13ème siècle, les frères mineurs de Saint-François sont aussi appelés les Cordeliers. Ces disciples franciscains sont surnommés ainsi car ils portaient une large corde pour tenir leur robe. Les Cordeliers bâtirent un couvent, deux cloîtres un réfectoire, une église ainsi que plusieurs jardins. Cet ensemble fut un des plus importants centres religieux, intellectuels et politiques de Paris entre le XIVème siècle et le XVIIème siècle. Le lieu est un écrin idéal pour déballer des livres, des manuscrits, des archives et guider le visiteur sur les traces du passé.

CONTACT :
EKA ORGANISATION
Port : 06 58 05 88 31