La science-fiction est un genre narratif, que l’on retrouve dans la littérature, la bande-dessinée et le cinéma. Elle raconte des fictions reposant sur des progrès scientifiques et techniques dans un contexte d’expérience ou de voyage.
Dès le Moyen Âge, un personnage légendaire, Merlin fait son apparition, dans le cycle arthurien des chevaliers de la Table Ronde.
Dans la littérature, on retrouve La Nouvelle Atlantide de Francis Bacon (1627), Frankenstein ou le Prométhée moderne par Mary Shelley (1818).
Le voyage est présent dans le roman d’anticipation, Paris au XXe siècle de Jules Verne (1860), Les Navigateurs de l’infini de J-H Rosny aîné (1925), La Machine à explorer le temps de George Wells (1895).
L’exploration du temps est une thématique exploitée dans Le Voyageur imprudent de René Barjavel (1944), La Patrouille du temps de Poul Anderson (1960).
Le cinéma s’empare du genre dès 1902 avec Le Voyage dans la Lune de Georges Méliès (1902), La Guerre des étoiles (1977) est un énorme succès de George Lucas.
La télévision conjugue le thème dans les séries télévisées Doctor Who (1963), Star Trek (1964) et Cosmos 1999.
Aux Etats-Unis les magazines et les revues spécialisées ont popularisé le thème avec les pulps, Weird Tales (1923), Amazing Stories (1926). En France, la revue s’appelle Météor (1950).
La Bande dessinée est fertile avec l’explosion des comics comme Buck Rogers et Flash Gordon (1934), Atome Kid et les super-héros du DC Comics ou de Marvel.
Les gravures et les illustrations, Cure d’air dans la montagne (1948) d’Albert Robida, La Destruction du Léviathan de Gustave Doré (1865). Le dessin avec les inventions de Léonard de Vinci, la peinture fantastique et apocalyptique de Jérôme Bosch et William Blake ont su reproduire un univers propice à l’imaginaire.

Partager