Serge est « un Dalinien » qui a eu la chance de rencontrer et côtoyer Dali, ce Prince de l’intelligence qui était bien plus qu’un peintre. Il travaille et expose les gravures du grand maître depuis près de 30 ans . Serge Goldenberg a eu la chance de rencontrer Salvador Dali. Nous sommes en 1979 et Dali est à Paris pour inaugurer l’Exposition que lui consacre le Centre Pompidou. Dali, qui visiblement le prend en sympathie, lui donne la possibilité d’organiser une expo d’estampes daliniennes dans
le salon Tuileries de l’hôtel Meurice où il se trouve.
Au cours de leurs échanges, Dali confie, qu’en fait, il était écrivain, bien plus que peintre, il ne peint que pour illustrer ses pensées.
Son projet d’organiser des expositions Dali à travers le monde vient de naitre.

Partager