Prisunic : « Le beau au prix du laid »

L’ EXPO ÉVÉNEMENT – ESPACE CHAMPERRET – 75017 PARIS – DU 22 AU 25 NOVEMBRE 2018
A L’OCCASION DE LA 39ème ÉDITION DU SALON DU DESIGN VINTAGE ET CONTEMPORAIN

Retrouvez lors de cette édition, une magnifique exposition sur l’aventure Prisunic à travers le fond exceptionnel de documents graphiques (affiches, de posters thermoformés, photographies, catalogues…) qui appartient à la collection personnelle de la Librairie Michael Seksik.
On y verra également une sélection de pièces de mobilier toutes exceptionnelles, (prêtées par XXO) ainsi que des pièces emblématiques du mobilier de la marque qui, à la fin des années 60 a totalement révolutionné le commerce populaire en proposant des produits et une identité haut de gamme proche des courants artistiques de l’époque. Cette exposition démontre la grande puissance graphique et créative de Prisunic pendant cette période et toute l’inspiration que lui apportait les courants d’influence
comme Le Pop Art et le Push Pin Studio (Michael Glaser, Tom Wiesselman…) avec la volonté d’offrir « Le beau au prix du laid ».
Le mobilier Prisunic a été choisi par Edmonde Charles-Roux et Gaston Defferre pour meubler, dans son intégralité, l’appartement qu’ils avaient sur le vieux port à Marseille à la fin des années 70. En 2008, Edmonde Charles-Roux confie à Anne Bony (pour son livre « Prisunic et le Design » paru aux éditions Alternatives : « Les Objets élégants sont les seuls qui durent (…) Nous avons vécu 10 ans dans cet appartement (…) Le mobilier se détachait sur des murs blancs, c’est l’un des appartements que j’ai préféré ».

Partager