Ludmilla Tchérina est une artiste accomplie, elle est à la fois danseuse, écrivain, peintre et sculpteur. Son père Avenir Tchemerzine, un prince Tcherkesse, mathématicien et chercheur, fuit la révolution russe et se réfugie à Paris. Sa mère, une française, Stéphane Finette est historienne.
Ludmilla commence la danse à l’âge de trois ans. Elle reçoit une formation auprès de maîtres à danser prestigieux, comme Serge Lifar ou Georges Ricaux (maître de Roland Petit) … Danseuse étoile à l’Opéra de Marseille en 1943, Ludmilla Tchérina y rencontre Edmond Audran, danseur et chorégraphe, qui devient son partenaire et plus tard son mari. Le couple commence une série de récitals (1945- 1951) et crée entre autres un ballet de Serge Lifar Méphisto Valse sur la musique de Franz Liszt.
A 23 ans, elle devient Etoile des Ballets de Paris de Serge Lifar et devient par la même occasion, la plus jeune étoile de l’histoire de la danse. Au théâtre, elle est actrice aux côtés d’Yves Montand et d’Henri Salvador dans l’opérette Le Chevalier Bayard. Au cinéma, elle joue notamment dans Les Contes d’Hoffmann de Powell et dans Spartacus de Ricardo Freda. Après avoir enchaîné les Ballets de Monte-Carlo, l’Opéra de Marseille, les Ballets de Paris, le Métropolitan Opéra de New York, le Bolchoï de Moscou, Ludmilla Tchérina donne sa dernière représentation de danse à l’âge de 63 ans. Elle a écrit deux romans, L’Amour au miroir et La femme à l’envers. En 1991, elle achève une sculpture monumentale Europe à coeur, statue choisie par la Communauté Européenne pour symboliser l’Europe Unie.

Partager