Jean-Pierre Decnop : Les vraies stars ne meurent jamais

Fils de l’Age d’Or.

Jean-Pierre Decnop est le fils de la librairie « L’Age d’Or » une enseigne belge de Charleroi en Belgique qui existe depuis 1986. C’est naturellement que lJean-Pierre, bercé par l’univers de la BD et au cinéma cultive son activité dans le même secteur. Les vraies stars ne meurent jamais. Au box-office des affiches de films, Marilyn Monroe et Audrey Hepburn sont les modèles les plus recherchés par les chineurs, de même que les classiques du cinéma d’avant-guerre et les « James Bond » des années 60. Une des plus belles pièces qu’il a vendues c’est l’affiche authentique du chef-d’œuvre de Cocteau « la Belle et la Bête »de 1947. Explications du marchand : « Pour les collectionneurs, c’est la rareté qui fait la cote, pas forcément la beauté. Les puristes préfèrent évidemment les tirages originaux, qu’on reconnaît notamment au grain du papier, à leurs dimensions. Une édition originale peut atteindre des sommets, à l’image de cette affiche de 1923 du film muet de Marcel L’Herbier .
« L’Inhumaine », vendue 26 500€ en 2013 aux enchères à Paris.
Parmi les très nombreux amateurs d’affiches de cinéma, certains sont des monomaniaques qui se consacrent exclusivement à un acteur, à une époque, à un style de film. Ou alors aux déclinaisons en langues étrangères des grands longs-métrages : une « Belmondo » en version thaïlandaise, une « de Funès » sérigraphiée à Cuba. Autre tendance chez les fanas d’affiches de ciné : les petits formats. La réduction des surfaces des appartements a eu raison des affiches de 120 cm x 160 cm qui sont remplacées le format 40 cmx 60 cm, plus pratique pour le mur d’une chambre. Et, comme le chantait Nougaro, se faire son cinéma sur l’écran noir de ses nuits blanches.

  • Jean-Pierre Decnop 
  • Stand 506

Partager