Jean-Pierre Decnop : Fils de l’Age d’or du cinéma

Fils de l’Age d’Or.

Jean-Pierre Decnop est le fils de la librairie « L’Age d’Or » une enseigne belge de Charleroi en Belgique qui existe depuis 1986. C’est naturellement que Jean-Pierre, bercé par l’univers de la BD et du cinéma cultive son activité dans le même secteur. Les vraies stars ne meurent jamais. Au box-office des affiches de films, Marilyn Monroe et Audrey Hepburn sont les modèles les plus recherchés par les chineurs, de même que les classiques du cinéma d’avant-guerre et les « James Bond » des années 60. Une des plus belles pièces qu’il a vendues est l’affiche authentique du chef-d’œuvre de Cocteau « La Belle et la Bête »de 1947. Explications de Jean-Pierre : « Pour les collectionneurs, c’est la rareté qui fait la cote, pas forcément la beauté. Les puristes préfèrent évidemment les tirages originaux, qu’on reconnaît notamment au grain du papier, à leurs dimensions. Une édition originale peut atteindre des sommets, à l’image de cette affiche de 1923 du film muet de Marcel L’Herbier
« L’Inhumaine », vendue 26 500€ en 2013 aux enchères à Paris.
Parmi les très nombreux amateurs d’affiches de cinéma, certains sont des monomaniaques qui se consacrent exclusivement à un acteur, à une époque, à un style de film. Ou alors aux déclinaisons en langues étrangères des grands longs-métrages : une « Belmondo » en version thaïlandaise, une « de Funès » sérigraphiée à Cuba. Autre tendance chez les fanas d’affiches de ciné : les petits formats. La réduction des surfaces des appartements a eu raison des affiches de 120 cm x 160 cm qui sont remplacées par le format 40 cmx 60 cm, plus pratique pour le mur d’une chambre. Et, comme le chantait Nougaro, on peut faire son cinéma.

  • Jean-Pierre Decnop 
  • Stand 506

Partager